En direct

Human Rights Watch appelle à libérer deux journalistes de Press-TV détenus en Libye

     La milice libyenne qui détient deux  journalistes travaillant pour la chaîne iranienne Presse-TV doit immédiatement  les remettre aux autorités judiciaires du pays, a déclaré dimanche un  représentant de l’organisation Human Rights Watch (HRW).    "Les milices n’ont pas à arrêter et à détenir des gens", a déclaré à l’AFP  Sidney Kwiram, interrogé à Tripoli sur le sort du reporter Nicholas Davies et  le cameraman Gareth Mongomery-Johnson, arrêtés mardi en Libye.    Les deux journalistes ont été arrêtés par des membres de la brigade de  Misrata (ouest), a assuré M. Kwiram, ajoutant: "Ils doivent les remettre  immédiatement au gouvernement".    La direction de la chaîne de langue anglaise a annoncé vendredi  l’arrestation des deux hommes à Misrata, et leur transfert dans une prison à Tripoli. La chaîne n’a pas précisé les conditions de l’arrestation ni  l’identité ou même la nationalité des journalistes.    A Londres, le ministère des Affaires étrangères a publié un bref communiqué  annonçant que deux Britanniques étaient retenus en Libye et qu’ils  bénéficiaient d’une assistance consulaire.
 
 
 
 
   Algérie- ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close