Santé & Bien-être

L’ibuprofène reconnu nocif pour la fertilité masculine

Selon une étude, l’ibuprofène est reconnu pour être nocif pour la gente masculine.Ce dernier est souvent prescrit pour soulager la douleur ou la fièvre. Cependant, comme tout médicament, sa prise régulière provoque des effets secondaires à court et long terme.

L’étude menée sur un échantillon de personnes soumis régulièrement à la prise de cet antalgique ont révélé que ce médicament très répandu pourrait être nocif pour la fertilité masculine. “Attention à la prise soutenue d’ibuprofène chez l’homme”, concluent les chercheurs. En effet, il est prisé par de nombreux sportifs, qui cherchent dans cette substance un effet antidouleur. Par ailleurs, des jeunes hommes qui prennent beaucoup d’ibuprofène sur de longues périodes devraient savoir que cela provoque des déséquilibres hormonaux

En dépit du fait que ces médicaments sont très utiles, ils doivent être utilisés avec précaution pour des durées courtes et à des posologies adaptées. L’ibuprofène augmente légèrement le risque de problèmes cardio-vasculaires, comme l’infarctus ou l’accident vasculaire cérébral (AVC) chez les patients prenant de fortes doses (au moins 2400 mg par jour, soit la dose maximale autorisée, double de la dose habituellement utilisée). Par conséquent, les fortes doses devraient être évitées chez les patients avec de sérieux problèmes cardiaques ou circulatoires (…) ou chez ceux ayant déjà eu une attaque cardiaque ou un AVC.

En outre, l’emploi prolongé d’ibuprofène peut accroître le risque d’une diminution de la fonction rénale et une élévation de la pression artérielle, en particulier chez les personnes vulnérables. Dans le cas, d’une femme enceinte ou une femme allaitante, la prise de l’ibuprofène doit être sur prescription médicale uniquement.

Avec togotopinfos

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close