En direct

Ils nous ont quittés en 2010

  • Le général Mustapha Belloucif nous a quitté au début de l’année 2010 (15 janvier 2010) à l’âge de 70 ans, après une longue maladie. Originaire de la région de Beni Mehidi dans la wilaya de Tarf, Belloucif était la plus jeune recrue dans les rangs de l’armée du FLN dans la région est. Il était en compagnie de l’ancien président de la république Chadli Bendjedid.
  •  
  • Le général Larbi Belkheir n’a pas trouvé un remplaçant à son poste
  • L’Algérie a perdu au début de l’année, précisément le 29 janvier, son ambassadeur au Maroc, le général Larbi Belkheir.
  • Le général Belkheir est décédé à l’âge de 73 ans après de longues souffrances dues à la maladie qui a durée plus d’une année.
  • Il a occupé le poste de directeur de l’école militaire de Bordj el Bahri dans les années soixante-dix, ensuite des postes importants. Il a été directeur de cabinet de Chadli Bendjedid ensuite ministre de l’intérieur en 1991 avant de quitter, après l’assassinat de Mohamed Boudiaf en 2003, pour le poste d’ambassadeur. Son état de santé s’est détériorée en 2009 et son poste est demeuré vacant jusqu’à sa mort en 2010.
  •  
  • Le général Metidji
  •  
  • L’institution militaire a perdu trois de ses aigles en un mois. Le général Nadir Metidji tire sa révérence à l’âge de 69 ans suite à une crise cardiaque.
  •  
  • Ali Tounsi : après 16 ans de nobles services, une balle met fin à sa vie
  •  
  • C’est arrivé le 25 février 2010, lorsque le ministère de l’intérieur annonce l’assassinat d’une des plus importantes personnalité algérienne, dans son bureau par un de ses adjoints. Il s’agit du colonel Ali Tounsi, directeur général de la sûreté nationale. Son nom a été, pendant 16 ans,
  • lié à la lutte anti-terroriste et à la sécurité et stabilité du pays.
  •  
  • Le président perd son frère et son médecin, une année après le décès de sa mère.
  •  
  • Moins d’une année après le décès de sa mère, Hadja Mansouria Zeghlaoui, le président de la république Abdelaziz Bouteflika perd son frère, qui était aussi son médecin personnel, Mustapha, suite à une longue maladie. Le docteur Mustapha Bouteflika était le cadet de ses frères et aussi le plus proche du président. Il travaillait à l’hôpital de Beni Messous dans la capitale au service ORL.
  •  
  • Ennahar/ Dalila B.
  •  
  •  
  • L’Algérie perd son savant théologien Abderrahmane El Djilali
  •  
  • En 2010, l’Algérie a aussi perdu un des savants théologiens et Muftis les plus en vu et les plus respectés, cheikh Abderrahmane El Djilali. Ce dernier est décédé dans un hôpital d’Alger à l’âge de 103 ans.
  • El Djilali était très respecté en Algérie, il a présenté des émissions religieuses à la radio et télévisions algériennes. Il a aussi laissé une série de livres de Fetwa et un livre sur l’histoire de l’Algérie, parut en cinq volumes.
  •  
  • Arkoun, une bougie du savoir s’éteint
  •  
  • Le 14 septembre 2010, Mohamed Akroun, penseur contemporain, décède à Paris à l’âge de 82 ans, après une longue maladie. Arkoun a laissé derrière lui des œuvres immortelles de sciences et de savoir sur le coran et l’Islam. Des œuvres qui ont été traduits dans plusieurs langues comme l’anglais, le hollandais, l’indonésien et l’arabe.
  • Né en 1928 dans le village de Taourirt Mimoun, à Tizi Ouzou, Mohamed Akroun s’est installé à Aïn temouchent où il a fait ses études primaires avant de rejoindre le lycée d’Oran ensuite l’institut de philosophie à l’université d’Alger. Il rejoindra par la suite la Sorbonne à Paris où il décrocha un doctorat en littérature. Il enseigna dans plusieurs universités en Europe, en Amérique et au Maroc.
  •  
  • Lakhdar Bentobal
  •  
  • Lakhdar Bentobal nous a quitté le 20 août 2010 à l’âge de 87 ans des suites d’une longue maladie. Le militant avait préféré rester loin des feux de la rampe bien qu’il ait été un des architectes de la révolution.
  • Avec Boussouf et Belkacem, il constituait le noyau dur de la guerre de libération.
  •  
  • Belimam quitte le monde du sport
  •  
  • Le football algérien a perdu en cette année 2010 un de ses symboles. Il s’agit du président du Mouloudia d’Oran, Belkacem Limam qui nous a quitté à l’âge de 71 ans, laissant un grand vide derrière lui. Le monde du sport en général et du football en particulier a reçu la nouvelle comme un terrible choc.
  •  
  • Ennahar/ Yacine K.
  •  
  • Le théâtre algérien perd une de ses grandes artistes « Keltoum »
  • Le vendredi 12 novembre 2010, l’artiste algérienne Keltoum, doyenne du théâtre algérien décède à l’âge de 93 ans, des suites d’une longue maladie. Adjouri Aïcha, son vrai nom, a vécue marginalisé malgré ses œuvres colossaux dans le monde du théâtre et du cinéma. Née à Blida en 1916, elle joua dans le film « Vent des Aurès » de Lakhdar Hamina, qui a remporté le prix de meilleur œuvre de la vingtième édition du festival de Cannes.
  •  
  • Les artistes, acteurs et chanteurs, Larbi Zakal, Djilali Rezkallah de Raïna Raï, Toufik Mimiche, l’écrivain Tahar Ouetar, tous nous ont quittés en 2010.
  •  
  • Ennahar/ Zahida Tabet

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!