EconomieMarchés & Prix

Importation d’arômes: les producteurs de boissons exigent des garanties

Algérie – Au lendemain de la levée de la suspension à l’importation des arômes, entrant, entre autres, dans la production des boissons, biscuits, produits laitiers, le département de Saïd Djellab a diffusé un communiqué dans lequel il apporte des précisions.

“La levée de la suspension des Aromes, qui s’inscrit dans le cadre des travaux de révision et de mise à jour de la liste des produits suspendus provisoirement à l’importation, rentre dans le cadre de la démarche de concertation par filière prônée par le Ministère du Commerce et aux conclusions des réunions successives regroupant le consortium des producteurs d’arômes, l’Association des Producteurs Algériens de Boissons ( APAB) et les producteurs de biscuits.”, indique le communiqué du ministère du Commerce.

Ainsi, les utilisateurs d’arômes exigent un délai de six mois renouvelable à la tutelle. “Tout en marquant leur adhésion aux mesures de sauvegarde de l’économie nationale, les opérateurs ont proposé un délai de six mois renouvelable, à partir de la date de levée de la suspension, qui constitue une étape de développement, permettant aux fabricants d’arômes de répondre aux besoins et aux exigences des utilisateurs d’arômes.”, lit-on.

Lire aussi : L’Algérie autorise l’importation des arômes à un mois du Ramadan

Selon le ministère du Commerce, cette période “sera ponctuée de réunions d’avancement mensuelles des opérateurs concernés.”

Dans ce cadre, un “engagement par les opérateurs utilisateurs d’aromes a été pris pour intégrer graduellement les intrants de la filière ( Arômes) dans la production des boissons, jus produits laitiers et biscuits.”

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!