En directEconomieAlgérie

Importation de banane, 200 milliards par opération…  Mode d’emploi

Algérie – Dans une précédente édition ALG24 rapportait cette incroyable information : Un importateur détient 70 % du Marché de la banane !

Comment une telle chose peut se produire, alors qu’un texte de Loi entier est consacré à ce fruit. Et qu’une panoplie interminable de documents et autorisations administratives entoure toute opération d’importation ?

Interrogés sur le sujet, des importateurs expliquent qu’il n’y a aucun mystère. Et qu’une des voies la plus simple pour s’accaparer d’un marché réglementé est de faire appel à des « prête-noms ».

En l’occurrence : en apparences plusieurs opérateurs ont toute la documentation légale pour importer (Registre du Commerce, Carte fiscale…etc.). Ils détiennent aussi les licences imposées par la loi. Mais dans la réalité, tous ne sont que des personnes qui travaillent pour un seul et unique importateur.

Devant la permissivité, pourquoi s’en priver !

« Une démarche connus dans le monde de l’importation. Mais personne n’a jamais eu à rendre de comptes ou à rembourser. Du coup, comme les profits se comptent en centaines de milliards, la tentation est trop grande ». C’est ce que note devant ALG24, « A.C », gérant d’une entreprise d’import export. Poursuivant, cet importateur souligne que « devant une telle permissivité et l’inexistence d’outils de dissuasion, pourquoi s’en priveraient-ils ! D’autant qu’au pire, quand le pot aux roses est découvert, on ne perd que la dernière opération. Et personne n’a jamais eu à rembourser les opérations antécédentes. Ce n’est pour lui qu’une mise de perdue, alors qu’il a ramassé des centaines de milliards dans les mises précédentes ».

Revenant sur les pratiques spéculatives qui font augmenter les prix, cet importateur explique : « comme les barons se comptent sur les doigts d’une seule main, ils créent le manque dans le marché en stockant leur marchandise. Ils l’écoulent ensuite au compte goûte. Cela produit une forte demande qui fait exploser les prix ! »

Les hallucinants chiffres de la banane…

Début 2017, une disposition de loi soumet l’importation de la banane à un régime de quota. Une licence est dès lors, imposée à tout opérateur désirant importer ce fruit. Les chiffres révélés dans un reportage diffusé, lundi 26 novembre par la chaîne de télévision Ennahar, sont hallucinants !

Ainsi, durant cette année 2017, 20 Entreprises ont bénéficié d’une licence d’importation pour une quantité de 96.000 Tonnes pour un coût global de 63 Millions de Dollars.

En 2018, Elles étaient 86 Entreprises à bénéficier d’une licence d’importation. Ces dernières ont importé 96.000 Tonnes, pour un coût de 59 Millions de Dollars.

Le prix moyen de la banane à l’international se situe autour de 0.72 dollars le kilo. Soit, prés de 85 Dinars. Or, la banane, durant plusieurs semaines, est cédée au détail à plus de 700 Dinars le kilo. Soit, plus de 800% de bénéfice !

Ainsi, sur la base d’une importation de 10.000 tonnes, les gains nets sont de 2 milliards de Dinars (200 Milliards centimes). Soit 20 Millions de Dollars. Et ces gains se démultiplient avec le nombre d’opérations d’importation !

Lire aussi : 1 importateur détient 70% du marché de la banane ! Djellab met fin au monopole…

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close