Economie

INAPI : la chimie en tête des secteurs d’activités demandeurs de brevets d’invention

   Les demandes de brevets par domaines techniques d’activités concernent ainsi la chimie avec 72 demandes, les techniques industrielles (35), la mécanique (23), la pharmacie (36), la filière électrique (13), la construction fixe (06), et la physique (02), a précisé un responsable de l’INAPI à l’APS.

   Sur un total de 190 demandes, 33 ont été déposées au niveau de l’institut par voie classique et 157 sont reçues dans le cadre du traité international de coopération en matière de brevets (PCT), a expliqué le même responsable.

   Par pays, les demandes émanant d’inventeurs américains viennent en tête avec 31 demandes, suivies  par les dépôts de français (30), d’allemands (23), de suisses (21), d’italiens (15), de britanniques (10), de japonais (06) et d’espagnols (03), etc.

Par wilaya, Alger est la wilaya où on a enregistré le plus de demandes de brevets d’invention avec 8 demandes, suivie de Tipasa (5), de Boumerdès (2), de Batna (2), de Biskra (1), de Chlef (1), de Sétif (1).

   S’agissant de la délivrance de ces documents, l’institut a "adopté une nouvelle procédure pour le traitement des demandes de brevets afin d’améliorer la qualité du brevet algérien, ce qui explique l’arrêt de délivrance durant l’exercice 2013", a souligné le responsable de l’INAPI.

   Selon lui, les brevets délivrés en 2014 s’élèvent à 97, soit une évolution de 100%.

   L’INAPI assure la mission de protection des droits de la propriété industrielle en offrant des services publics consistant notamment en l’enregistrement des demandes de protection des brevets d’inventions et des marques.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close