En directAlgérie

Incarcéré à El-Harrach, le fils du Colonel Hamlat meurt après une grève de la faim

Algérie – Le fils du colonel à la retraite, Ramdane Hamlat, est décédé ce lundi matin à l’hôpital Mustapha Pacha, a appris ALG24 auprès de ses proches.

Incarcéré à l’établissement pénitentiaire d’El-Harrach pour le meurtre présumé d’un homme d’affaires chinois, le fils du Colonel Hamlat avait entamé une grève de la faim depuis trois jours.

Contacté par nos soins, Ramdane Hamlat demande au ministre de la Justice d’ouvrir une enquête sur le décès de son fils. “Mon fils est asthmatique depuis son enfance, on ne lui a pas donné ses médicaments à la prison d’El-Harrach”, accuse le père meurtri.

“J’avais demandé, en ma qualité de colonel à la retraite, à être reçu par le directeur par intérim de l’établissement pénitentiaire, mais ce dernier a refusé”, s’indigne M. Hamlat.

Faisant état de plusieurs zones d’ombre, le Colonel Hamlat note que son fils est décédé à l’hôpital Mustapha Pacha, alors que l’autopsie a été “signée” par un médecin légiste du CHU Salim Zemirli, ce qui suscite, selon lui, plusieurs interrogations.

“Je suis actuellement à la morgue du CHU Mustapha et on me dit qu’il y a une instruction selon laquelle la dépouille doit être transférée à l’hôpital Zemirli, alors que l’autopsie, déjà signée par un légiste de cet hôpital, a été transférée au procureur”, s’interroge Ramdane Hamlat et d’ajouter : “On cherche à cacher des choses”.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!