SécuritéMonde

L’Inde annonce avoir bombardé un camp de terroristes au Pakistan, 300 morts dans le raid

L’Inde a annoncé avoir bombardé mardi un camp d’entraînements terroristes au Pakistan et affirmé avoir tué 300 terroristes présumés, ce que le Pakistan a démenti.

Les frappes aériennes ont été menées contre un camp d’entraînement du Jaish-e-Mohammed (JeM, L’Armée de Mahomet), le groupe qui a revendiqué l’attentat suicide à la voiture piégée du 14 février contre un convoi de la police paramilitaire indienne au Cachemire. Cet attentat a fait plus de 40 morts.

L’Inde a expliqué avoir effectué ce raid aérien mardi parce qu’elle disposait de renseignements faisant état de nouveaux attentats en préparation par le JeM.

« Face au danger imminent, une frappe préventive était devenue absolument nécessaire », a déclaré Vijay Gokhale, le chef de la diplomatie indienne, lors d’une conférence de presse.

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close