Sports

Infrastructures sportives: Signature de conventions entre le MJS et 7 fédérations sportives

Algérie – Des conventions cadres ont été signées dimanche à Alger entre le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) et sept fédérations sportives portant sur l’exploitation et la mise à leur disposition de trois complexes sportifs dans le cadre de la préparation des athlètes d’élite en vue des prochains Jeux olympiques (JO) 2020 de Tokyo et des Jeux méditerranéens (JM) 2021 d’Oran.

Le document a été signé par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab et les présidents des sept fédérations olympiques concernées, à savoir les luttes associées, la gymnastique, le karaté-do, le judo, l’haltérophilie, le tennis de table et le football.

A ce titre, le ministre a affirmé dans son allocution que la signature de ces conventions se veut « une première étape dans la mise en oeuvre de la stratégie entreprise par le département de la jeunesse et des sports en ce qui concerne la prise en charge et la formation des jeunes talents ainsi que la préparation de l’élite nationale en vue des prochaines échéances dont les JO-2020 de Tokyo et les JM-2021 d’Oran ».

« C’est une première phase qui concerne sept fédérations sportives dont l’objectif est de leur faire bénéficier d’une préparation optimale au niveau de trois complexes sportifs : le Centre de jeunes talents en football à Sidi Bel-Abbès, le Centre régional de regroupement et de préparation des talents et de l’élite sportive à Tipasa et le Centre de regroupement des jeunes talents à Biskra », a précisé Hattab.

La deuxième phase de cette opération verra la signature de 14 conventions-cadres avec d’autres fédérations sportives olympiques dont le volley-ball, le tennis, le badminton, l’escrime, la boxe, la natation, le handball, le tir sportif, le cyclisme et la voile.

Le ministre a également mis l’accent sur « l’obligation d’utiliser ces installations sportives et de prendre en charge les jeunes talents au niveau des fédérations », rappelant, à cette occasion, toutes les infrastructures sportives et juvéniles qui ont été réalisées à ce jour en Algérie dont le nombre s’élève à 7396, parmi lesquelles 13 centres de formation au plan national.

De son côté, Mohamed Doumi, conseiller du ministre chargé des grands projets, a déclaré à l’APS que « cette convention-cadre comporte la mise à disposition de ces trois installations sportives au profit des fédérations olympiques qui seront dorénavant indépendantes dans leurs démarches en matière de formation et de préparation de leurs athlètes en vue des prochaines échéances ».

« Les centres de Sidi Bel-Abbès et de Biskra seront orientés vers le football, en attendant la réalisation des centres de formation de la Fédération algérienne de football. Notre objectif est de doter les fédérations sportives de tous les moyens de préparation et de récupération nécessaires et permettre à l’athlète de se préparer dans les meilleures conditions », a dit Doumi.

Le président de la Fédération algérienne de football, Kheïreddine Zetchi, a salué à cette occasion « les efforts consentis par le ministère de la Jeunesse et des Sports afin de permettre aux équipes de football de se préparer, pendant cinq ans, sans pouvoir dépenser le moindre centime, notamment à Sidi Bel-Abbès et Biskra, en attendant la réalisation de quatre centres de formation qui seront implantés à Tlemcen, Saïda, El-Tarf et Batna ».

Il a également remercié le ministre « qui vient à travers cette convention confirmer l’engagement des pouvoirs publics en matière d’accompagnement des clubs de football dans leur processus de préparation ».

 

 

APS

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close