SociétéAlgérie

Inondations : Quand Necib accuse la météo…

Algérie – Les fortes chutes de pluie du mois de septembre dernier sur diverses régions du pays se sont traduites par de sérieux dégâts accompagnés parfois de pertes humaines.

Accueilli, ce mercredi 10 octobre, à l’émission l’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, le ministre des Ressources en eau et de l’environnement, Hocine Necib a imputé la situation au « nouveau contexte météorologique »  crée par le « réchauffement climatique », mais également, ajoute-t-il, à ses effets induits, se traduisant par une « récurrence des précipitations ».

Pour prévenir les inondations, le ministère des Ressources en eau annonce la mise en œuvre d’un vaste programme ciblant plus de 600 sites dans le pays. Hocine Necib rappelle, à ce propos que c’est par suite des inondations observées, tour à tour, à Bab el Oued, Ghardaïa, Al Bayadh, Sidi Bel Abbés et M’Sila, qu’un vaste programme de réalisation de plus de 600 infrastructures avait été activé aux fins d’assurer la protection des villes, « jusqu’à une certaine proportion ».

« 50% des inondations observées dans les villes sont la conséquence de débordements d’oueds obstrués, parce que n’ayant plus la  capacité d’assurer l’écoulement normal des eaux générées par les intempéries », a précisé le ministre.

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close