Monde

Insolite : un étudiant japonais dévore des morceaux de viande découpés dans sa copine (1981) !

   Le petit japonais de 35 kg et de 1,52 mètre aurait invité la belle Renée, sous le prétexte qu’un de ses enseignants lui ait demandé d’enregistrer des poèmes expressionnistes allemands, dans son studio. Selon le site « lepoint.fr », l’obsédé japonais aurait mis en marche un dictaphone à cassettes sur la bande duquel on entend la voix de la femme réciter des vers jusqu’à un coup de feu. Issei aurait donc tiré dans le dos de Renée avec une carabine 22 long rifle. Le cannibale des années 1980 aurait, selon la même source, pratiqué un rapport sexuel sur le cadavre avant de se découper une bonne tranche de viande du corps pas trop maigre, pas trop gras de la victime. Le nécrophile-cannibale s’exprime en disant dans un langage aussi vulgaire que pervers : « J’ai entamé mon festin avec sa partie inférieure. C’est la partie qui me semblait la plus succulente. Je voulais la fesse droite, pas la gauche. Plus près du cœur, la fesse gauche contient davantage de sang. Ça m’effrayait », mentionne le site « lepoint.fr ».

   Cela pourrait paraître étrange, mais Issei Sagawa est devenu, suite à son crime, une star au Japon. Il publie des livres où il raconte son expérience, apparaît dans une publicité pour un restaurant de viandes. Il est au final si fier de ses tendances aussi criminelles qu’inhumaines et déclare dans une interview donnée à une chaîne de télévision allemande : « d’une certaine façon, je regrette d’avoir tué Renée, mais, d’une autre part, j’ai bien fait : elle était tellement bonne ! ».

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!