En direct

Installation de la commission large bande haut et très haut débit

 La commission nationale de large bande haut  et très haut débit a été officiellement installée lundi à Alger lors d’une cérémonie présidée par le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Moussa Benhamadi. Dans une allocution prononcée à cette occasion, Benhamadi a rappelé les efforts déployés par l’Etat pour la "modernisation et le développement" du secteur des télécommunications, en soulignant le souci de relever le défi pour se hisser au niveau des pays avancés en la matière et de répondre aux besoins des citoyens."Les TIC constituent une industrie de réseau irriguant l’ensemble d’une économie et de son territoire au même titre que les réseaux des transports de l’énergie, nécessaires pour le développement socio-économique", a-t-il relevé.Le ministre a, ainsi, précisé que le rôle de cette commission consiste à "promouvoir" les accès haut et très haut débits aux réseaux de télécommunications à travers l’ensemble du territoire national afin de les "mettre à la portée de tous les citoyens dans le cadre d’une vision politique ‘accélération de la réalisation des objectifs de développement national notamment à l’horizon 2014".Il s’agit également de développer le large bande et répondre ainsi aux grandes priorités d’une société du savoir, "en accord avec les nouvelles réalités et les nouvelles opportunités du numérique dans une société et une économie connectées", a-t-il dit.L’objectif de la commission porte, aussi, sur la généralisation de l’utilisation de l’internet et des autres TIC "dans l’intérêt de tous les citoyens et promouvoir le large bande comme moteur de la croissance économique", à la base d’investissements dans le secteur du numérique et ainsi créer une dynamique de développement du large bande, a ajouté Benhamadi.Dans le cadre du développement des accès à l’internent à haut et très haut débits, le Conseil des ministres avait décidé en décembre dernier la mise en place d’une commission nationale intersectorielle dédiée à cet effet.Ce programme comporte, notamment, des mesures réglementaires appropriées ainsi que des dispositifs de sécurité des réseaux, d’authenticité des informations, et de protection des données et de la vie privée.Il comprend également des mesures à même d’encourager l’investissement, y compris privé, dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication, ainsi que des dispositions pour accélérer l’usage de ces nouvelles technologies, notamment dans le service public destiné au  citoyen.

 

 Algérie- ennaharonline 

 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!