En direct

Intriguant départ du consul général de France à Annaba

 Installé depuis octobre 2012, le consul général de France à Annaba Sameh Safety n’est plus le patron de la chancellerie, avons-nous appris ce vendredi de sources proches du consulat général local. Il est partant avant même d’achever sa mission de trois années, sur demande du département des affaires étrangères françaises. Cette décision a jeté l’émoi dans le milieu des affaires locales et régionales. De mémoire algérien, la chancellerie française de  Annaba n’a jamais été dirigée, faut-il le souligner, par un tel diplomate, imbu d’un dynamisme exceptionnel. Depuis l’arrivé de Sameh Safety au consulat général de France à Annaba, sa nouvelle approche dans la gestion des affaires consulaires a secoué tous les secteurs d’intérêt que partage la France avec l’Algérie particulièrement dans la région Est du pays. En effet, les activités diplomatiques, économiques, culturelles et sociales ont connu un regain d’animation tel qu’il ne se passe pas une semaine sans qu’on annonce un évènement qui verse dans la consolidation des relations bilatérales, prônée par le président français François Hollande. Ce qui a poussé les observateurs à qualifier, pour la première fois, cette politique de « rapprochement et de partenariat sincère et privilégié ». Pourquoi ce diplomate qui a conquis le cœur des algériens doit-il partir avant même d’avoir achever sa mission? Cette décision est-elle en rapport avec la situation qui prévaut en Algérie avant les présidentielles ? Répond-t-elle à des nouvelles orientations du ministre des affaires étrangères français, Laurent Fabius ? Des questions parmi tant d’autres qui taraudent actuellement l’esprit des opérateurs économiques, hommes de culture et citoyens qui ont appris l’information, non sans stupéfaction. En un peu plus d’une année, M. Sameh Safety a pu révolutionner la chancellerie française d’Annaba. Pour le secteur des visas, après une organisation rationnelle de flux des demandeurs, il a supervisé l’installation récente du centre de TLS qui désormais humanisera pour la première fois le service de visas qui gère les demandeurs de 19 wilayas. Le jumelage entre la wilaya de Annaba et les deux villes françaises Saint Etienne et Dunkerque en est un autre projet qui connut actuellement ses plus beaux jours.Mieux encore, Ce diplomate s’est même « immiscé » dans l’organisation de l’évènement culturel « Constantine la capitale de la culture arabe » à travers des propositions ayant trait à ce domaine.  Ancien secrétaire de première classe à l’ambassade de France aux USA, consul général à Alexandrie (Egypte), ce diplomate de 54 ans est également apprécié par les femmes algériennes.  A l’initiative de son épouse Mme Martine Safety, il ne rate pas l’occasion chaque année pour fêter la journée de la femme en organisant une cérémonie à leur honneur. Il est également, le seul diplomate français issu de la diversité qui a gravi les échelons dans le sensible département des affaires étrangères. Serait-il victime de son succès ?
 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!