EnergieEconomie

Des experts appellent au développement des énergies renouvelables en Algérie

Plusieurs experts ont recommandé, dimanche à Alger, le renforcement de l’action du gouvernement dans le développement des énergies renouvelables (EnRs) en vue d’assurer le mix et la sécurité énergétiques dans le pays, en relevant que les investissements y afférents demeurent « marginaux ».

Ces experts ont ainsi exprimé leurs points de vue lors d’une session portant sur la sécurité énergétique et les énergies renouvelables, dans le cadre du premier Congrès international sur les énergies renouvelables, la sécurité énergétique et la sécurité alimentaire organisé du 1er au 3 avril.

Dans ce cadre, le professeur et ex-directeur général des collectivités locales, Azzedine Belkacem, a souligné que la transition énergétique suppose qu’une priorité forte soit donnée à la valorisation des ressources locales, d’autant que jusqu’ici, une gestion centralisée de l’énergie a prévalu en Algérie, accusant un retard par rapport à d’autres pays de niveau comparable.

Selon lui, il demeure ainsi à savoir comment rendre, dans une logique de décentralisation progressive voire expérimentale, les collectivités locales politiquement responsables de l’équilibre énergétique de leur territoire.

Quant à l’experte senior agréée par l’Union européenne (UE), Mme Aicha Adamou, elle a constaté que les investissements dans les EnRs demeurent « marginaux » en Algérie comparés aux potentialités du pays et à l’objectif fixé dans le Programme national de développement des énergies  renouvelables, et à ce qui se fait dans le monde.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close