Monde

Irak: 21 combattants progouvernementaux tués dans un raid

 Des frappes aériennes ont tué mercredi 21 combattants de tribus sunnites alliés aux forces gouvernementales irakiennes près de Mossoul, bastion du groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans le nord du pays, ont indiqué un responsable militaire et un ministre.

Ces bombardements sont survenus à 01H00 mercredi (22H00 GMT mardi) à l’est de la ville de Qayyarah, située au sud de Mossoul et reprise à l’EI en août par les forces gouvernementales, selon ces responsables. 

 Il n’était pas clair dans l’immédiat s’il s’agissait de raids de l’armée irakienne ou de la coalition internationale antijihadistes, sous commandement américain, qui interviennent dans la région contre l’EI.

 Cheikh Nazhan Sakhr al-Lihaybi, le commandant des 21 combattants qui ont été tués, a indiqué que ces derniers avaient été bombardés au moment où ils se rassemblaient après avoir repoussé une attaque de l’EI.

 Le ministre de l’Agriculture, Falah Hassan Zeidane, issu d’une tribu de la région de Qayyarah, a également confirmé le bilan de 21 combattants tués.

 Cheikh Lihaybi a par ailleurs fait état de cinq combattants blessés et M. Zeidane de quatre.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!