Monde

Irak: 72 morts dans l'attentat suicide le plus meurtrier depuis 18 mois

  • TAZA (Irak)- L’attentat le plus meurtrier depuis un an et demi en Irak a causé la mort de 72 personnes dans la région de Kirkouk, rappelant que les progrès en matière de sécurité restent fragiles à moins de 10 jours du retrait américain des villes du pays.
  •  
  •    L’attentat, qui a ravagé le centre de la ville en détruisant plus de 80 maisons, a été attribué par les autorités locales au réseau Al-Qaïda et provoqué la colère des habitants turcomans de cette localité traditionnellement paisible.
  •  
  •    Un kamikaze a fait exploser son camion bourré d’une tonne d’explosifs, selon la police, dans une rue du centre ville.
  •  
  •    "Le bilan de l’explosion de l’attentat suicide au camion piégé d’hier (samedi) à Taza est aujourd’hui de 72 martyrs", a affirmé le chef de la police de la grande banlieue de Kirkouk, le général Sarhad Qadir, qui a fait état de plus de 200 blessés.
  •  
  •    Le Dr Ibrahim Mohammed Jassem, médecin à la morgue a Kirkouk, a confirmé ces chiffres. La Croix-Rouge internationale (CICR) a de son côté envoyé une tonne de matériel médical à l’hôpital Joumhouri de Kirkouk, selon Dibeh Fakhr, la porte-parole du CICR en Irak.
  •  
  •    "La plupart des victimes sont des enfants, des personnes âgées ou des femmes sans défense qui représentent une cible facile pour les terroristes", a affirmé à l’AFP le gouverneur de Kirkouk, Abdel Rahman Moustapha. "Le terrorisme n’a pas été entièrement éliminé même s’il a été affaibli grandement."
  •  
  •    "Ils veulent planter les graines de la discorde confessionnelle", a-t-il condamné.
  •  
  •    L’ambassadeur américain à Bagdad Christopher Hill et le général Ray Odierno, commandant de la coalition internationale, ont tous deux condamné "l’attentat sauvage" à Taza et assuré leur soutien au gouvernement irakien.
  •  
  •    Au lendemain de l’attaque, la défense civile irakienne poursuivait ses recherches dans les décombres des maisons, aidée par des soldats américains.
  •  
  •    "Quatre-vingts maisons ont été détruites par le souffle de l’explosion. Les dégâts sont très importants dans les magasins, les cafés et les bâtiments administratifs", a affirmé le lieutenant de la défense civile Saad Mahmoud, sur les lieux de l’attentat.
  •  
  •    Les habitants erraient au milieu des décombres tentant de récupérer quelques biens dans leurs maisons de terre cuite détruites, trouvant ici et là quelques vêtements alors que les sauveteurs dégageaient les gravats à la pelle ou même à mains nues.
  •  
  •    Tous exprimaient des sentiments mêlés de désolation et de rage.
  •  
  •    "Ce n’est pas la première fois que les Turcomans sont des cibles. Partout à Tal Afar, Touz Khormatou, Daqouq, Amerly, Kirkouk, nous sommes visés", enrageait Hassan Ghaib, qui a perdu son frère, sa belle soeur et trois de leurs enfants.
  •  
  •    "Jusqu’à quand pleurera-t-on nos morts. Qui nous protège? Pourquoi les terroristes s’attaquent à nous ?", a-t-il encore lancé, la voix remplie de colère.
  •  
  •    "Taza est sinistrée par cette explosion qui a détruit nos familles, nos vies, nos maisons. Voilà le vrai visage des terroristes! Ils s’attaquent aux innocents dans leurs maisons!", a repris un autre habitant, Majid Chaker, 58 ans.
  •  
  •    Selon lui, plusieurs familles du quartier ont été décimées par l’attentat. "Toute la famille Zamane, 17 membres en tout, a été tuée. Seul un enfant de 5 ans, Hussein, a survécu car il se trouvait en dehors de la maison", a raconté l’homme.
  •  
  •    L’accord de sécurité irako-américain prévoit que les troupes américaines se retirent au plus tard le 30 juin des villes irakiennes, première étape d’un désengagement total prévu fin 2011.
  •  
  •    La violence a également touché Bagdad et Mossoul, où neuf policiers ont été tués, dont cinq par des hommes armés de pistolets équipés de silencieux.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!