Monde

Irak : Ban Ki-moon se dit « très inquiet » de la prise de Mossoul par des jihadistes

   M. Ban est "profondément inquiet de la grave détérioration de la situation sécuritaire à Mossoul, où des milliers de civils ont été déplacés", a déclaré Stéphane Dujarric.

   Le secrétaire général de l’ONU "condamne fermement les attaques terroristes" qui ont ensanglanté l’Irak ces derniers jours, a-t-il ajouté.

   "Le secrétaire général exhorte tous les responsables politiques à faire preuve d’unité face aux menaces qui pèsent contre l’Irak et auxquelles une réponse pourra être apportée uniquement dans le cadre de la Constitution et du processus politique démocratique", a encore dit M. Dujarric.

   Des jihadistes appartenant notamment à l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) se sont emparés de la province de Ninive et de son chef lieu Mossoul.

   C’est la première fois que des insurgés prennent toute une province dans le pays, où l’EIIL contrôle Fallouja et plusieurs secteurs de la province occidentale d’Al-Anbar, voisine de Ninive.

   Face à la nouvelle percée des rebelles sunnites, le gouvernement du chiite Nouri al-Maliki a décidé d’armer les citoyens prêts à les combattre.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close