Monde

Irak: les peshmerga reprennent des villages aux mains de l'EI

Une offensive terrestre conduite par 3.500 combattants kurdes a permis la reprise mercredi de plusieurs villages à l’ouest de la ville de Kirkouk jusque là aux mains du groupe Etat islamique (EI), ont indiqué des responsables.

  Appuyée par les avions de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis, cette quatrième opération du genre dans la zone de Kirkouk a fait 16 morts et au moins 32 blessés dans les rangs des combattants kurdes, selon un général peshmerga qui a requis l’anonymat.

  Selon lui, les combattants ont été tués par les explosifs que les jihadistes ont l’habitude de planter pour ralentir la progression de leur adversaire.

  « Nous n’avons perdu personne dans des affrontements (directs) car les jihadistes de l’EI nous fuyaient au moment où nous gagnons du terrain », poursuit-il.

  « L’offensive a été lancée à partir de trois fronts à l’ouest de Kirkouk avec environ 3.500 peshmerga », a indiqué le conseil de sécurité du Kurdistan irakien dans un communiqué.

   Elle a débuté à l’aube et a permis une percée de 140 kms carrés, selon cette même source.

   Les objectifs de l’opération étaient de resserrer l’étau sur Hawija, bastion de l’EI situé à environ 230 kilomètres au nord de Bagdad, et de protéger ainsi la région kurde autonome de futures attaques de l’EI.

  Au moins 40 jihadistes de l’EI ont été tués durant l’opération, selon le communiqué du conseil de sécurité du Kurdistan, un bilan que l’AFP n’était pas en mesure de vérifier.

Afp 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close