Insolite

Irak : la seconde mort d’Oussama ben Laden

Oussama-ben-Laden Hussein, un Irakien de 16 ans, devait enfin pouvoir changer dimanche son prénom difficile à porter, mais mercredi, quatre jours avant que son voeu soit exaucé, il est mort électrocuté à son travail.

« Il est né à la fin de 2001, juste après l’attentat d’El-Qaëda du 11 septembre contre les tours jumelles (à New York) », a expliqué à l’AFP un cousin Mohanad.

Le Saoudien Oussama ben Laden était alors le chef d’El-Qaëda. « La presse irakienne à l’époque de Saddam Hussein avait présenté Ben Laden comme un héros et non pas comme un terroriste », poursuit Mohanad.

En outre, le père du jeune Irakien, mort depuis, « qui vivait à la campagne avait donc choisi de donner ce nom à son fils ».

D’autre part, la chance lui a souri quand il a été interviewé par une chaîne de télévision locale et a montré sa volonté de changer de nom.

Le ministre de l’Intérieur Kassem al-Araji a vu l’interview et a demandé à le rencontrer, après l’avoir reçu, il lui a demandé de choisir un autre prénom.

Le jeune homme devait recevoir ses nouveaux papiers d’identité dimanche. Il avait trouvé un emploi, mercredi, son patron l’a envoyé chercher de la marchandise sur le toit, il a glissé et pour ne pas tomber il s’est accroché au câble électrique et a été électrocuté.

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close