Monde

Irak: Un Frère musulman élu président du Parlement

  •    M. Samarraï, le candidat du Parti islamique, a obtenu 153 voix contre 34 à son adversaire Moustafa al-Hiti, du Front du dialogue national, et 45 bulletins blancs. Il lui fallait obtenir 138 voix, soit la majorité absolue des sièges, pour être élu.
  •  
  •    Le Parti islamique est très critique vis-à-vis du Premier ministre Nouri al-Maliki et lors des scrutins précédents les partisans du chef du gouvernement avaient voté contre lui.
  •  
  •    Le vice-président du Parlement, cheikh Khaled al-Attiyah, s’est félicité du fait que "l’élection ait eu lieu dans une atmosphère démocratique".
  •  
  •    "Nous espérons que le nouveau président coopérera avec le comité présidentiel du Parlement (composé de M. Samarraï et ses deux vice-présidents kurde et chiite) pour faire avancer le travail législatif", a dit aux journalistes ce proche de M. Maliki.
  •  
  •    "Aujourd’hui nous avons surmonté de graves problèmes qui duraient depuis des mois et cela s’est réglé de manière démocratique", a-t-il encore dit.
  •  
  •    Vice-président du Parti islamique, Iyad al-Samarraï, né en 1946 dans le fief sunnite d’Adhamiyah à Bagdad, est ingénieur mécanique. Il a adhéré aux Frères musulmans en 1962 et en raison de ses activités au début des années 1980, il a quitté l’Irak pour la Jordanie, puis en 1986 les Emirats arabes unis avant de s’installer en 1995 en Grande-Bretagne. Il est rentré dans son pays après l’invasion conduite par les Etats-Unis en 2003.
  •  
  •    Des élections générales sont en principe prévues à la fin de l’année.
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close