Monde

Israël arraisonne sans violences un cargo d'aide pour Ghaza

  •    Le Rachel Corrie se dirigeait en début d’après-midi vers le port israélien d’Ashdod, au sud de Tel-Aviv, où sa cargaison sera déchargée, selon l’armée.
  •    "Nos force sont montées à bord du bateau et en ont pris le contrôle sans rencontrer de résistance de la part de l’équipage et des passagers. Tout s’est passé sans violences", a affirmé la porte-parole.
  •    L’abordage a eu lieu dans les eaux internationales, a-t-elle précisé, alors que la zone d’exclusion maritime de la bande de Ghaza décrétée par Israël est de 20 milles (37 km).
  •    Toutes les communications avec le navire, qui se trouvait à la mi-journée à 28 milles (51 km) de la côte, sont coupées depuis le début de la matinée.
  •    Selon l’armée israélienne, le Rachel Corrie, affrété par une organisation irlandaise pro-palestinienne, n’a pas répondu aux ordres radio de se dérouter vers Ashdod et a voulu atteindre Ghaza en dépit d’avertissements répétés.
  •    Les autorités israéliennes avaient affirmé à plusieurs reprises qu’elles entendaient interdire l’accès au port de Ghaza de ce cargo et lui avaient demandé d’accoster à Ashdod.
  •    "Malheureusement, les activistes ont rejeté cette offre, et en conséquence la marine a abordé le navire avec l’accord des membres de l’équipage du cargo qui a été dérouté vers Ashdod", a indiqué le ministère israélien des Affaires étrangères dans un communiqué, ajoutant que l’opération avait "été conduite de façon pacifique".
  •    Le ministère irlandais des Affaires étrangères a confirmé avoir été "informé par les autorités israéliennes que le navire a été intercepté, que l’armée israélienne est à bord et que le navire est en route vers Ashdod".
  •    Il n’y a eu "ni violences, ni blessé", a ajouté un porte-parole.
  •    Les passagers du Rachel Corrie, parmi lesquels l’Irlandaise Mairead Maguire, prix Nobel de la paix, et un ex-haut responsable de l’ONU, Denis Halliday, avaient fait savoir qu’ils n’opposeraient aucune résistance en cas d’abordage israélien.
  •    "Les activistes à bord seront pris en charge par les services de l’immigration israélienne et renvoyés par avion vers leurs pays d’origine aussitôt que possible", a précisé la diplomatie israélienne.
  •    Le chargement du Rachel Corrie devrait être transféré à Gaza par les autorités israéliennes via le terminal routier frontalier de Kerem Shalom.
  •    Selon les organisateurs, le cargo transporte un millier de tonnes d’aide humanitaire, dont du matériel médical ou scolaire, ainsi que des jouets et du ciment.
  •    La radio publique israélienne a indiqué que 500 tonnes de ciment étaient à bord.
  •    Israël interdit la livraison de matériaux de construction à Gaza de crainte qu’ils servent au mouvement islamiste Hamas, qui contrôle le territoire, à reconstituer ses infrastructures militaires.
  •    Transportant 15 personnes, de nationalité irlandaise et malaisienne, le Rachel Corrie devait initialement faire partie de la flottille humanitaire internationale arraisonnée lundi.
  •    Le navire affrété par l’organisation irlandaise tire son nom de Rachel Corrie, militante pacifiste américaine de 23 ans écrasée par un bulldozer israélien au cours d’une manifestation à Gaza en 2003.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!