Monde

Israël craint la chute du régime Moubarak

  •    "Le plus inquiétant, c’est le climat d’incertitude qui règne dans le pays le plus influent du Proche-Orient", a déclaré à l’AFP ce responsable qui a requis l’anonymat.
  •  
  •    Il a souligné dans ce contexte les "liens stratégiques et économiques de première importance" entre Israël et l’Egypte, premier pays arabe a avoir signé un traité de paix avec l’Etat hébreu.
  •  
  •    Il a estimé toutefois que le "régime allait tenir", quitte à opérer un changement de personne à sa tête.
  •  
  •    Israël continue samedi à maintenir un profil bas sur la situation en Egypte, de crainte d’être accusé d’ingérence.
  •  
  •    Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a même donné vendredi une consigne explicite aux ministres et porte-parole de ne pas s’exprimer publiquement, selon une source gouvernementale.
  •  
  •    Dans le même temps, le ministère des Affaires étrangères, en contact permanent avec l’ambassade au Caire, tient des consultations intensives sur les développements en Egypte, a-t-on appris auprès de ce ministère.
  •  
  •    Jeudi, un ministre du gouvernement, s’exprimant sous couvert de l’anonymat, estimait encore que le président Moubarak était assez fort pour surmonter la vague des manifestations.
  •  
  •    L’Egypte a conclu en 1979 un accord de paix avec Israël en échange du retrait (réalisé en 1982) de tous les territoires égyptiens conquis par l’armée israélienne durant la guerre de juin 1967. 
  •  
  •    Si cette paix a toujours été considérée comme "froide", se limitant à des relations diplomatiques sans se traduire par un rapprochement entre les deux peuples, elle a néanmoins résisté à deux guerres au Liban (1982 et 2006), deux intifadas palestiniennes (1987 et 2000) et au blocage du processus de paix entre Israël et les Palestiniens.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!