Monde

Israël redoute le Hezbollah

  •    "Par rapport au Liban, il faut faire preuve de prudence et de sang-froid, nous n’avons pas trop apprécié la fourniture d’armes américaines ces derniers mois. Nous craignons qu’une partie de ce matériel ne tombe dans les mains du Hezbollah", a affirmé M. Barak à la radio publique.
  •  
  •    Le ministre israélien a toutefois souligné qu’il fallait donner une "occasion politique au prochain gouvernement libanais". "Le Liban a un potentiel pour devenir un endroit calme, seul l’avenir permettra de dire si cela est possible", a poursuivi M. Barak.
  •  
  •    La coalition soutenue par l’Occident est sortie renforcée après sa victoire sur le camp emmené par le Hezbollah lors des élections législatives dimanche.
  •  
  •    Le prochain gouvernement libanais devra empêcher toute attaque anti-israélienne depuis son territoire, avait affirmé lundi le ministère israélien des Affaires étrangères.
  •  
  •    "Israël considère le gouvernement libanais responsable de toute activité militaire ou hostile de quelque manière que ce soit émanant de son territoire", avait ajouté le ministère dans un communiqué.
  •  
  •    Le ministre israélien des Transports, Israël Katz, un proche du chef du gouvernement Benjamin Netanyahu, avait pour sa part affirmé que la milice chiite devait "maintenant être désarmée conformément aux accords conclus dans le passé".
  •  
  •    Israël s’était ouvertement inquiété d’une victoire électorale du Hezbollah, contre lequel il a mené une guerre de plus d’un mois à l’été 2006.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP
  •  

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!