Monde

Israël: Un plat aux cafards dans un restaurant… bon appetit!

  •    L’insecte, dûment bouilli, avait été servi dans un plat de viande, à la grande horreur des députés consommateurs.
  •    Outre que la présence d’un cafard constitue une grave infraction aux règles d’hygiène, sa consommation est rigoureusement interdite par la religion juive, le cafard comme tout insecte n’étant pas kasher.
  •    Averti par des députés ultra-orthodoxes, le préposé du rabbinat à la Chambre a supprimé sur le champ le certificat de kashrout (caractère kasher de la nourriture) de l’établissement, qui a été fermé en attendant de servir de nouveau des produits plus conformes à la tradition.
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close