Sports

Italie: Appel au boycott des magasins juifs

   Le petit syndicat autonome Flaica-Uniti-Cub, qui regroupe des commerçants de Rome, a proposé dans des tracts et sur son site internet de "ne plus rien acheter dans les commerces appartenant à des membres de la communauté juive en signe de protestation" contre Israël, selon le quotidien.     "Nous ne pouvons plus nous taire sur ce qui se passe à Gaza. Nous avons pensé à faire une liste des commerçants qui ont des liens avec Tel Aviv car personne ne sait précisément qui ils sont", avait expliqué jeudi à La Repubblica le secrétaire local du syndicat, Giancarlo Desiderati, à l’origine de l’initiative.     Le président de la communauté juive de Rome Riccardo Pacifici a annoncé que la communauté allait porter plainte contre ce syndicat pour "incitation à la haine raciale".  

   Le président du Sénat Renato Schifani lui a fait part de sa "solidarité", qualifiant la proposition du syndicat d’"inacceptable".

    Le maire de Rome Gianni Alemanno, ex-fasciste issu du parti Alliance nationale (AN, droite nationaliste) a condamné cette initiative "folle et criminelle", selon la même source.     "C’est avec ce genre (de propositions) qu’a commencé la discrimination de la part des nazis, ces choses n’ont pas lieu d’être dans notre ville", a-t-il ajouté.     Le responsable syndical s’est justifié vendredi en disant qu’il "ne s’agissait pas de dresser une liste de magasins tenus par des Juifs (…) mais de viser Israël à travers ces commerces", affirmant que "le boycottage économique doit empêcher (Israël) de continuer à financer l’achat des armes".     

Ennahar/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!