Sports

Italie: polémique autour d'une prière musulmane devant la cathédrale de Milan

  •    "Le fait que des extrémistes islamistes aient transformé le parvis du Dôme en mosquée à ciel ouvert (constitue) une incroyable provocation", a réagi Mario Borghezio, député européen de la Ligue du Nord, parti populiste et anti-immigration.
  •    "La prière à Allah récitée par des milliers de musulmans est un acte d’intimidation, une gifle à la ville de Milan qui doit rester chrétienne", a-t-il ajouté, cité par l’agence Ansa.
  •    Quelque 5.000 personnes, en majorité des immigrés, ont défilé samedi à Milan, et plusieurs centaines d’entre eux se sont prosternés en direction de La Mecque lors d’une prière dirigée durant quelques minutes par un imam sur la place du Dôme, devant la célèbre cathédrale blanche de Milan.
  •    Certains manifestants étaient munis de banderoles représentant l’étoile de David surmontée d’une croix gammée, et plusieurs drapeaux israéliens ont été brûlés, provoquant les réactions indignées de la classe politique et de la communauté juive.
  •    "La protestation contre Israël a été monopolisée par ceux qui brûlent les drapeaux avec l’étoile de David, niant le droit d’Israël à exister, et, pire encore, souhaitent une guerre des religions", regrette sur son blog le journaliste et intellectuel juif Gad Lerner, proche du centre-gauche.
  •    Le Père Tonio dell’Olio du mouvement catholique pour la paix, Pax Christi, a de son côté estimé dans le Corriere della Sera (centre) qu’il était "légitime que la solidarité des musulmans (envers les populations de Gaza) s’exprime à travers la prière".
  •    
  • Ennahar/ AFP

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *