Monde

Italie : Révolte d'immigrés à Lampedusa, incendie dans le centre d'expulsion

  •    "Il y a eu une révolte des immigrés, qui sont actuellement 860 dans le centre. Certains d’entre eux ont cherché à s’échapper, en enfonçant un portail, mais ils ont été repoussés par les forces de l’ordre", a indiqué le préfet de police d’Agrigente Girolamo Fazio sur la chaîne d’information en continu Sky TG24.
  •  
  •    "Un incendie s’est déclaré dans l’un des pavillons hébergeant les clandestins, qui a été en grande partie détruit", a-t-il ajouté.
  •  
  •    L’agence Ansa faisait état d’une dizaine de blessés légers parmi les clandestins et les forces de l’ordre, dont trois immigrés et un pompier intoxiqués par la fumée.
  •  
  •    L’incendie était en train d’être maîtrisé par les pompiers et la situation est redevenue calme, selon le préfet de police.
  •  
  •    D’après l’Ansa, l’incendie a été provoqué par une centaine d’immigrés, qui protestaient contre le rapatriement annoncé de 107 clandestins tunisiens.
  •  
  •    Les immigrés ont rassemblé des matelas, des coussins, du papier et y ont mis le feu, rapporte l’agence.
  •  
  •    Le gouvernement a transformé fin janvier le "centre de premier accueil" en Centre d’identification et d’expulsion afin de permettre des rapatriements plus rapides. Une nouvelle structure héberge le centre de premier accueil.
  •  
  •    Jusqu’à présent, les clandestins débarqués à Lampedusa n’y restaient que quelques jours pour une identification rapide avant d’être acheminés vers des centres de rétention sur le continent où il était statué sur leur sort.
  •  
  •    Le 24 janvier, 700 immigrés avaient forcé les grilles du centre pour aller manifester pendant plusieurs heures dans la ville de Lampedusa contre leurs conditions de vie dans le centre et contre l’ouverture du CEI.
  •  
  •    La population de l’île, déjà hostile au premier centre, a manifesté à plusieurs reprises contre l’ouverture du nouveau centre, estimant que la présence massive de clandestins sur l’île nuisait à son image touristique.
  •  
  •    Pour la seule année 2008, près de 31.700 immigrants ont débarqué à Lampedusa, une augmentation de 75% par rapport à l’année précédente, selon le ministère de l’Intérieur.
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *