Monde

Italie/rapt imam: Berlusconi et Prodi ne témoigneront pas contre la CIA

  •    Le juge Oscar Magi a estimé qu’il serait "superflu" de faire témoigner les deux hommes ainsi que des membres des services de renseignement militaires italiens à la lumière de la décision en mars dernier de la Cour constitutionnelle, qui a jugé que le parquet de Milan (nord de l’Italie), en charge de cette affaire, avait violé le secret d’Etat, selon l’agence de presse  italienne Ansa.
  •  
  •    Plusieurs prévenus dans cette affaire réclamaient le témoignage de MM. Berlusconi et Prodi, et aussi des ministres de la Défense et des responsables des services secrets à l’époque des gouvernements Berlusconi (2001-2006) et Prodi (2006-2008).
  •  
  •    Trente-trois personnes sont jugées à Milan, dont 26 agents de la CIA jugés par contumace, pour l’enlèvement en février 2003 de l’imam égyptien Abou Omar, alors soupçonné de terrorisme. Transféré en Egypte après le rapt, il y a été incarcéré et affirme avoir subi des tortures.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close