En direct

J’ai été enlevé pour soigner un émir dans le maquis

  • Contacté par Ennahar dans la matinée d’hier, alors qu’il n’a encore fait aucune déclaration même aux services de sécurité, Nacer nous a rassuré qu’il était en bonne santé mais qu’il était juste un peu fatigué car, selon lui, « il est difficile de rester otage pendant toute cette période ».
  •  
  • A la question sur le nombre de personnes qui l’avaient enlevé, le Dr Djallal nous répondit que ce n’était pas le moment pour parler de cela. Nacer nous fit savoir qu’il avait été enlevé dans le but de prodiguer des soins à des terroristes, ce qu’Ennahar a déjà publié dans ses précédentes éditions.
  •  
  • Quant à sa libération, ses ravisseurs l’avaient emmené dans un lieu proche de son domicile aux environs d’Une heure du matin. Il appela sa famille qui vint le chercher.
  •  
  • Le Docteur Djallal nous a reçus dans le salon de sa maison, malgré la présence de beaucoup de ses proches et amis venus le voir après sa libération, il « tait avec son épouse, gynécologue.
  •  
  • Il nous raconte aussi que les terroristes lui ramenaient les journaux en arabe et en français et nous fait part de sa déception suite à des écrits dans la presse. Quant à l’article d’Ennahar sur Youcef El Annabi, il nous dit qu’il l’avait lu. A notre question sur la réaction d’El Annabi à propos de l’article, Nacer répond en souriant : « vous essayer de me tirer les vers du nez ? N’oubliez pas que j’ai cinquante ans ».
  •  
  • Ennahar/ Katia A.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!