Sports

Jet de pierre contre le bus d'Al-Ahly, un acte isolé selon l’ambassadeur d’Egypte

  • Le communiqué de presse de l’ambassade d’Egypte en Algérie, dont Ennahar détient une copie, reconnaît que les autorités locales de la wilaya ont pris toutes les mesures sécuritaires nécessaires pour la délégation, ajoutant que le wali de Tizi Ouzou, Monsieur Maâzouz ainsi que le directeur de la sécurité nationale de la wilaya avaient rejoint le stade pour les entraînements du club égyptien immédiatement après l’incident afin de s’assurer de la sécurité de la délégation égyptienne.
  •    
  •  Une personne a été arrêtée samedi soir à Tizi Ouzou après un jet de pierre contre le bus transportant l’équipe égyptienne d’Al-Ahly qui doit affronter dimanche soir la JS Kabylie en Ligue des champions d’Afrique, selon des sources officielles.
  •    Cette personne est soupçonnée d’avoir lancé, vers 21h30, une pierre contre le bus qui transportait l’équipe du Caire depuis son hôtel jusqu’au terrain d’entraînement, provoquant une "légère égratignure" à un joueur cairote, selon un communiqué de la wilaya de Tizi Ouzou.
  •    "L’un des joueurs qui était à bord du bus a été légèrement égratigné par un débris de glace", indique le communiqué, en précisant que "l’égratignure n’a pas du reste empêché le joueur touché d’être présent au stade durant la séance d’entraînement qui s’est déroulée dans de très bonnes conditions".
  •    "Les mesures les plus strictes ont été prises pour que la rencontre ait lieu dans les meilleures conditions", a par la suite affirmé le wali (préfet) aux membres de l’équipe et à ses dirigeants, précise le communiqué.
  •    Ce jet de pierre était un acte "isolé" qui "ne diminue en rien les énormes efforts déployés par les autorités algériennes pour offrir à la délégation du club Al Ahly un séjour agréable dans la wilaya de Tizi Ouzou", a affirmé l’ambassade d’Egypte à Alger dans un communiqué.
  •    Les autorités locales ont déployé des "efforts colossaux" pour mettre en place "un dispositif sécuritaire adéquat à la délégation égyptienne" et ont pris toutes les précautions pour que la rencontre de dimanche entre la JSK et Al Ahly se déroule "dans des conditions normales et civilisées dignes des deux peuples égyptien et algérien", ajoute le communiqué.
  •    Le président du club égyptien Hassan Hamdi a également affirmé que cet incident n’est qu’un acte "isolé" et que "les choses se déroulent normalement pour la délégation" en saluant "l’accueil chaleureux, l’intérêt et la protection dont les autorités algériennes ont fait preuve envers la délégation égyptienne.
  •    Un service de sécurité exceptionnel a été mis en place pour cette rencontre de la 3e journée de C1, la première opposant en Algérie une équipe algérienne à une formation égyptienne.
  •  
  • De son côté, la presse égyptienne, sans professionnalisme, s’est adonnée à des élucubrations et des déformations, bien que l’incident soit futile, provoqué par un adolescent. Citant une source non crédible, selon laquelle la police algérienne aurait découvert un sac de pierres et de feux d’artifices près du stade du Premier Novembre à Tizi Ouzou.
  • Selon le même journal « Al Masir el youm », le bus transportant la délégation égyptienne aurait été la cible d’une attaque à coup de pierre par des citoyens algériens, alors qu’elle se rendait au stade pour le dernier entraînement avant la rencontre qui aura lieu dimanche soir.
  • Le site Internet du club d’A Ahly, qui aurait du se comporter avec professionnalisme, notamment que le club devrait affronter la JSK au Caire dans quinze jours, a ajouté de l’huile sur le feu en dramatisant l’incident, et en déterrant la hache de guerre.
  •  
  • Ennahar/ Yacine Kalem

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!