AlgérieSociété

Un jeune « inconnu » s’offre la viande saisie d’ « El Bouchi » pour 17 milliards

Algérie – Son acquisition a laissé plus d’un pantois. Un jeune « inconnu » originaire de Khemis El Khechna, dans la wilaya de Boumerdès, a réussi à s’offrir des tonnes de viande importées et des dattes, destinées à l’exportation, appartenant à Kamel Chikhi, alias « El Bouchi ».

La quantité impressionnante de produits alimentaire a fait l’objet, la fin de la semaine dernière, d’une vente aux enchères organisée dans une ferme à Koléa, dans la wilaya de Tipaza. Cette ferme se trouve être également une propriété du premier accusé dans l’affaire des 701 kilogrammes de cocaïne saisis à Oran au mois de mai.

Devant les dépositaires légaux, composés d’huissiers, commissaire priseur et autres officiels compétents, le trentenaire a visiblement était le mieux offrant pour rafler la mise. Ce sont environ 442 tonnes de viandes congelées qui ont été acheminées dans des camions après la cession.

Découverte surprenante lors de cette vente aux enchères : « El Bouchi » n’était pas uniquement importateur de viandes. Il exportait des dattes algériennes de qualité à l’étranger. A ce titre, l’heureux affairiste s’est emparé de plus de 10 tonnes de ce fruit national, comme le rapporte Ennahar qui cite des sources concordantes.

Par ailleurs, cette intrigante transaction soulève une question de rigueur. Le jeune homme est connu en effet pour être un grossiste de fruits et de légumes. S’agit-il d’un commerçant prospère ou faisait-il office de prête-nom ?

Lire aussi : Le fournisseur de Kamel « ElBouchi » inonde toujours le marché algérien 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close