AlgérieSociété

Jijel : Elle monte sur un pylône et tente de se suicider… Sur les pas de Roméo et Juliette !

Algérie – Ennui social, chômage, précarité économique, problèmes familiaux… Autant de raisons (non-exhaustives) que les spécialistes évoquent et qui expliquent selon eux, ce qui pousse chaque année prés de 9000 algériens à chercher la délivrance en tentant de mettre fin à leurs jours.

Jeudi 28 mars, c’est le cas d’une jeune femme issue de la commune de El Kennar dans la Daira de Chekfa (nord de Jijel) qui ébranlait l’actualité locale. Alors que chacun vaquait à ses occupations, elle a calmement et sans bruit escaladé un pylône. Arrivé en haut, elle s’est mise à regarder la ville, les gens, le ciel. Et c’est, sans doute, ces longs moments de réflexions, de contemplations avant de franchir le pas, qui ont donné le temps aux passants de la remarquer et d’accourir pour l’empêcher de commettre l’irréparable.

La Protection Civile, alertée, s’est expressément rendue sur les lieux et, de justesse, a finalement pu la faire descendre. Aucune explication n’a été donnée sur les raisons qui ont poussé cette femme à opter pour une telle extrémité…

2013, Roméo et Juliette…

Une tragédie qui n’a pas manqué de replonger les habitants dans la douleur shakespearienne  qu’a vécu cette même région, 4 ans auparavant. En 2013, la tragique fin d’un jeune couple de 18 et 19 ans qui se sont retrouvés séparés par l’arbitraire d’une société qui ne croit pas aux mariages d’amour.  Séparés par les parents, la femme mariée de force, ils avaient décidé de se donner la mort. Partir si jeune parce que les autres ont des certitudes. Les autres, ces êtres qui pensent être seuls dotés de raisons…

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close