Monde

John Brennan: "Nous rejetons catégoriquement le paiement de rançons à des terroristes"

  •    "Nous rejetons catégoriquement le paiement de rançons à des terroristes, le gouvernement des Etats-Unis est contre toute concession qui serait faite aux terroristes. Sur ce point, nous sommes totalement solidaires avec l’Algérie", a dit M. Brennan lors d’une conférence de presse.
  •  
  •    "Al-Qaïda est une menace transnationale. Tous les pays doivent coopérer entre eux, aussi bien au plan régional qu’international. Pour que cette lutte réussisse, il faut qu’il y ait partage de l’information et des services de renseignement", a ajouté le responsable américain, en visite depuis samedi en Algérie.
  •  
  •    "Al-Qaïda constitue une très sérieuse menace dans le Sahel. La politique américaine a pour objectif d’apporter son appui aux gouvernements et aux peuples du Sahel pour faire avorter tout type de complot d’Aqmi et pour trouver les terroristes et les présenter à la justice", a précisé M. Brennan.
  •  
  •    Le conseilller de Barack Obama a également indiqué que "la lutte se poursuivra jusqu’à l’anéantissement d’Al-Qaïda".
  •  
  •    Interrogé sur les deux jeunes Français retrouvés mort après leur enlèvement au Niger, M. Brennan a déclaré que "les deux ressortissants français ont été brutalement exécutés par Al-Qaïda".
  •  
  •    "Le gouvernement français a ses responsabilités, celle de protéger ses citoyens. Nous travaillons avec le gouvernement français quand il s’agit du Sahel", a-t-il ajouté.
  •  
  •    Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) avait affirmé qu’un des deux otages français avait été tué au Mali par les frappes aériennes françaises et que l’autre avait été exécuté par Aqmi, selon un communiqué rapporté samedi par le service américain de surveillance des sites islamistes SITE.
  •  
  •    Le 10 janvier, le Premier ministre François Fillon a déclaré que les deux hommes avaient été "éliminés froidement". Le lendemain, son ministre de la Défense, Alain Juppé, a dit avoir "toutes les raisons de penser que les otages ont été exécutés par les ravisseurs".
  •  
  •    M. Brenann a par ailleurs indiqué avoir remis une lettre au président algérien Abddelaziz Bouteflika du président Obama dans laquelle il lui a exprimé, a-t-il dit, "son engagement à édifier de fortes relations  entre les deux pays".
  •  
  •    "Le président Obama a relevé les efforts de l’Algérie et sa coopération  dans la lutte contre Al-Qaïda et ses affiliés", a dit M. Brennan.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close