En direct

Jordanie: 13 militants inculpés pour insultes envers le roi

   Treize militants jordaniens ont été inculpés  dimanche par un procureur militaire pour avoir insulté le roi, provoqué des  troubles et incité la population à la rébellion, au lendemain d’un  rassemblement dispersé par la police, a-t-on appris de source judiciaire.    "La cour de sûreté de l’Etat a inculpé les 13 personnes pour avoir incité  la population à la rébellion contre le régime, émeutes et insultes envers le  roi", a déclaré cette source à l’AFP, sous couvert de l’anonymat.    Ces militants encourent 15 ans de prison s’ils sont reconnus coupables.    Samedi, environ 200 personnes de différents mouvements de la jeunesse  s’étaient rassemblées devant le bureau du Premier ministre à Amman pour  réclamer la libération de six militants emprisonnés depuis la mi-mars pour  insultes envers le roi Abdallah II. Elles ont été dispersées par la police,  après avoir refusé de cesser de scander des slogans hostiles au régime.    Le porte-parole du département de la sécurité publique, Mohammed Khatib, a  indiqué dimanche à l’AFP que 28 personnes ayant pris part à cette manifestation  avaient été arrêtées et que 15 d’entre elles avaient ensuite été relâchées.    Les puissants Frères musulmans ont condamné l’action policière contre les  manifestants. "Disperser la manifestation et arrêter des militants augmente les  tensions dans le pays", a déclaré leur porte-parole, Jamil Abou Baker.    "Les slogans scandés sont liés à la frustration car aucune réforme réelle,   ni aucune mesure véritable pour lutter contre la corruption n’a été  introduite,", a-t-il estimé.    Amnesty International avait appelé samedi les autorités à remettre en  liberté les six militants détenus pour +insultes+ envers le roi", estimant  qu’il s’agissait de "prisonniers politiques (…) sanctionnés pour leurs points  de vue en faveur des réformes".    Des manifestations ont lieu ponctuellement en Jordanie depuis janvier 2011  pour réclamer des réformes politiques et économiques de fond, ainsi que des  mesures contre la corruption.
 
 
 Algerie – ennaharonline
 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close