En direct

Journées d’Etudes sur les Relations Historiques Algéro-tunisiennes

La Direction de la Communication, de l’Information et de l’Orientation a organisé du 15 au 17 mars 216, au Cercle National de l’Armée à Béni Messous, des Journées d’Etudes sur « Les Relations Historiques Algéro-tunisiennes, notamment lors de la Révolution de Novembre 1954 », a indiqué jeudi le ministère de la Défense nationale dans un communiqué dont voici le contenu :

« Sous l’égide de Monsieur le Général de Corps d’Armée, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire et dans le cadre de la concrétisation des activités de coopération bilatérale Algéro-tunisienne dans le domaine de l’histoire militaire et de la préparation de l’élaboration d’un ouvrage commun traitant des différents aspects des relations historiques entre les deux pays, notamment durant la Glorieuse Guerre de Libération Nationale, la Direction de la Communication, de l’Information et de l’Orientation a organisé, du 15 au 17 mars 216, au Cercle National de l’Armée à Béni Messous, des Journées d’Etudes sur « Les Relations Historiques Algéro-tunisiennes, notamment lors de la Révolution de Novembre 1954 ».

Les deux premières journées ont été consacrées à l’organisation d’ateliers thématiques où ont pris part des professeurs chercheurs et des cadres des deux parties, chargés de la réalisation d’un ouvrage commun portant sur les relations historiques entre les deux pays.

Au troisième jour, un colloque scientifique et historique a été inauguré au nom du Général de Corps d’Armée, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire par le Directeur de la Communication, de l’Information et de l’Orientation, auquel ont pris part, outre la délégation hôte composée de cadres militaires et professeurs d’universités tunisiennes, et présidée par le Directeur du patrimoine, de l’information et de la culture au Ministère de la Défense Tunisienne, des cadres supérieurs du Ministère de la Défense Nationale, des chercheurs et des universitaires algériens ainsi que des stagiaires relevant de différentes Ecoles de l’Armée Nationale Populaire.

Animées par des chercheurs et cadres civils et militaires algériens et tunisiens, les interventions dudit colloque ont porté sur les divers aspects des relations historiques, à travers la prospection des relations humaines, sociales, économiques et culturelles entre les deux pays et l’étude de la complémentarité multiforme entre les deux peuples et la profondeur tunisienne et son importance stratégique pour la Glorieuse Guerre de Libération Nationale.

A l’issue de ces journées d’études, les deux parties ont convenu sur des recommandations qui consistent, entre autres, en l’approfondissement de la recherche historique et le collationnement des écrits entre les deux pays et aussi en l’enrichissement du fond documentaire ayant trait à la Guerre de Libération Nationale ainsi que l’approbation du sommaire et des différents thèmes de l’ouvrage commun en cours de réalisation.

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close