Culture

Journées du film européen à Alger : 16 longs métrages à l'affiche

  •    "Ces journées sont une fenêtre sur la production européenne, une occasion pour montrer que l’Europe est composée de pays de langues et de cultures différentes mais ayant tous les mêmes valeurs", a dit Laura Baeza, ambassadeur de la délégation de la Commission européenne au cours d’une conférence de presse.
  •    Chacun des seize pays participants ont choisi une oeuvre pour montrer cette diversité, notamment avec "En la ciudad de Sylvia" de José Luis Guerin pour l’Espagne, "Tout n’est qu’amour" (Love is all) de Joram Lürsen pour les Pays-Bas, "Le Bonheur" (République tchèque) de Bohadan Slama, ou "The Sun Street Boys" de György Szomjas (Hongrie). 
  •    La France est représentée par "Paris" de Cédric Klapisch et l’Italie par "L’Abuffata" de Mimo Calopresti.
  •    Fictions, comédies romantiques, tragédies et drames ou films familiaux, comme "Les aventures de Tzatziki" du Suédois Ulf Stark, le festival offre aussi "un conte de fée moderne", selon un représentant de l’ambassade de Roumanie, avec le film "Philanthropique".
  •    Les productions récentes présentées lors des Journées du film européen se veulent "des chroniques de la vie", dont le cinéma est le meilleur moyen d’en "garder la trace qui devient une trace sociologique et historique", a estimé Mme Baeza. 
  •    La première édition de ces Journées du film européen avait eu lieu en 2006.
  •    La Commission européenne organise également chaque année en Algérie au mois de mai un Festival culturel européen qui attire des milliers de spectateurs.
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!