SportsTous les sports

JAJ-2018/Judo : Les Algériens dominent les épreuves individuelles avec 7 médailles

Les judokas algériens ont dominé les épreuves individuelles des Jeux africains de la jeunesse-2018 (JAJ-2018), disputées jeudi à la salle Harcha-Hacène (Alger), en décrochant 7 médailles (3 or, 1 argent, 3 bronze).

Les médailles d’or algériennes ont été remportées Bouchkif Nihel (-52 kg), Dris Messouad Redouane (-66 kg) (bien Dris Messaoud Redouane) et Abdellah Remouche (-100 kg). Bouchkif qui a battu en finale la Tunisienne, Chayeb Amani, n’a pas caché joie après avoir décroché la médaille d’or de la catégorie (-66 kg). « Je suis très contente de cette victoire d’autant plus qu’Amani m’avait battu lors de l’Open de Tunis. C’était une finale difficile mais j’ai réussi à gagner par Ippon.

C’est une grande fierté d’offrir une médaille d’or à l’Algérie », a déclaré à l’APS la native de Remchi dans la wilaya de Tlemcen. De son côté, Dris s’est imposé en finale des (-66 kg) devant le Marocain Yasser Hnich également par ippon. « C’était une finale difficile car je n’avais aucune information sur mon adversaire. Cette médaille est le fruit de longues heures d’entrainements », a déclaré le champion algérien. Un peu plus tôt, Abdellah Remouche (-100 kg), avait offert à l’Algérie sa première médaille d’or, en battant en finale le Nigérian Daniel Madu.

Cette catégorie a enregistré la participation de trois judokas. Un autres algérien, à savoir, Ahmed Rabahi a raté la médaille d’or de la catégorie (-81 kg) après sa défaite en finale face au Marocain Yassine El Ataoui, alors que Abdelatif Boubetra (-55 kg), Sabrina Larbi (-63 kg) et Nabila Benbelkacem se sont adjugés la médaille de bronze de la leurs catégories respectives. Le directeur des jeunes talents de la Fédération algérienne de judo (FAJ), Kamel Boussebt, s’est dit « satisfait » des résultats obtenus par les huit judokas algériens engagés aux JAJ-2018.

« Nous avons réussi à égaler la moisson de médailles d’or décrochées lors de la dernière édition des JAJ au Botswana en 2014. Nous avons raté l’or dans la catégorie des (-81 kg, garçons) ou ça s’est joué à peu de chose », a estimé Boussebt dans une déclaration à l’APS. « Les résultats obtenus aujourd’hui prouvent que nous avons des jeunes talents sur qui ont peut compter lors des prochaines compétitions internationales. Il faut continuer à travailler avec ces jeunes en leur fournissant de meilleures conditions pour s’épanouir », a ajouté le technicien algérien.

Lors de la précédente édition des JAJ, les judokas algériens avaient remporté un total de 4 médailles (3 or et 1 argent). Les autres finales de la journée ont été remportées par la Tunisiens Rania Harbaoui (-44 kg) et Alaeddine Benchalbi (-55 kg), les Marocains Yassine El Ataoui (-81 kg) et Oulaya Khairi (-78 kg), et l’Egyptienne Salma Abdellah (-63 kg), Les épreuves individuelles de judo des JAJ-2018, ont regroupé 74 athlètes, dont 35 filles issue de 28 pays. L’épreuve par équipes se déroulera vendredi à la salle Harcha.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close