Sports

Justice : Deux ans de prison requis contre Salim Yezza

Poursuivi pour « incitation à la haine », le militant berbériste, Salim Yezza risque gros. Le Procureur général près le Tribunal de Ghardaïa a requis une peine d’emprisonnement de 2 ans, assortie d’une amende de 100 000 DA. Le procès est laissé en délibéré pour le 30 juillet prochain.

Salim Yezza a été arrêté la semaine dernière à l’aéroport de Biskra alors qu’il s’apprêtait à prendre l’avion pour Paris où il réside depuis plusieurs années. La justice lui reproche notamment une intervention sur la chaîne française France24 effectuée en janvier 2014 suite aux évènements de Ghardaïa. Il a notamment qualifié le meurtre de certains jeunes mozabites de « crime d’Etat ».

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close