Monde

Kadhafi appelle ses partisans à "libérer" les villes aux mains des rebelles

  •    "Il faut mettre fin à cette mascarade. Vous devez marcher par millions pour libérer les villes détruites" par la rébellion, a déclaré le colonel Kadhafi dans un message sonore diffusé par la télévision libyenne.
  •  
  •    Il a qualifié les rebelles d’"agents, de traîtres et de rats" qui "profanent les mosquées".
  •  
  •    "Ces sales entrent dans les mosquées pour crier Allah Akbar (Dieu est grand). Ils sont sales. Ils sont en train de profaner les mosquées", a-t-il dit.
  •  
  •    Auparavant un habitant de la capitale avait indiqué à l’AFP que des mosquées dans des quartiers de l’est de la capitale, diffusaient des cris d’Allah Akbar.
  •  
  •    Les rebelles sont "des agents du (président français Nicolas) Sarkozy qui veut prendre le pétrole libyen", a-t-il poursuivi.
  •  
  •    "Pour réussir dans les prochaines élections, il va dire à son peuple: voilà je vous offre le pétrole libyen et ceci se réaliserait grâce aux traîtres", a encore ajouté le colonel Kadhafi.
  •  
  •    "Mais le peuple libyen ne permettra pas à la France de prendre son pétrole ou de laisser la Libye aux traîtres", a-t-il dit.
  •  
  •    "Les jeunes de Tripoli embrassent ma photo. Ils aiment leur leader et me considèrent comme leur père", a-t-il dit, au moment où la télévision libyenne diffusait des images de la place verte au coeur de Tripoli, où étaient rassemblés quelques dizaines de jeunes parisans du "Guide", brandissant ses portraits.
  •  
  •    Des affrontements entre des insurgés et les pro-Kadhafi ont été signalés en début de soirée dans plusieurs quartiers de la capitale, notamment dans la banlieue Est.
  •  
  •    Après minuit (22H00 GMT) les combats ont perdu d’intensité. Mais des tirs sporadiques d’armes légères et des explosions étaient toujours entendus.
  •    
  • Enaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close