CultureAlgérie

Kamel Daoud, lauréat de la Grande médaille de la Francophonie

L’étoile de Kamel Daoud ne cesse de scintiller. L’écrivain algérien vient d’être distingué, une nouvelle fois, à l’extérieur des frontières du pays. Il a été désigné lauréat de la Grande Médaille de la francophonie décernée par l’Académie française.

Après un roman çà succès, « Marsault, Contre-enquête », qui l’a fait connaître dans le monde entier, Kamel Daoud a publié, en 2017, un autre roman, « Zabor et les psaumes ». Il publiera à la rentrée un essai, Le peintre dévorant sa femme(Stock, octobre). Il a été désigné « Goncourt du premier roman ». En Algérie, il fait surtout objet de polémiques sur ses positions notamment sur les islamistes et les libertés des femmes.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!