Sports

Karim Ziani: « Je ne suis pas blessé puisque je jouerai demain »

  • Ce dernier a bien accepté de répondre à nos questions malgré ses réserves quant aux raisons de la décision du sélectionneur national. Toutefois, le milieu offensif des Verts a bien précisé qu’il n’était pas blessé et qu’il sera aligné pour la rencontre de son club contre le club de Qatar.
  •  
  • Ziani a refusé de commenter la décision de Halilhozic de l’écarter.
  •  
  • –         vous vous entraînez avec votre équipe, ce qui veut dire que vous n’êtes pas blessé, n’est-ce pas ?
  • –         je ne suis pas blessé du tout. Je m’entraîne de manière régulière avec mon équipe en préparation de la rencontre face au club Qatari. Tout va bien
  • –         mais le sélectionneur national Halilhozic a justifié votre absence de l’équipe nationale par votre blessure.
  • –         (sourire)…que voulez-vous que je vous dise de plus, je ne suis pas blessé, je suis en bonne santé. Et pour vous rassurer, vous me verrez au match demain.
  • –         Donc, vous serez titulaire dans la rencontre de demain
  • –         La décision revient à l’entraîneur. Moi, je suis prêt pour jouer le match de mon club demain, quant à cela, c’est à l’entraîneur de décider.
  • –         Comment expliquer vous la décision du sélectionneur national de na pas vous convoquer ?
  • –         Je ne sais pas et je ne peux pas parler à la place de l’entraîneur national. C’est sa décision, moi, de mon côté, je suis en pleine forme, c’est tout ce que je peux dire. Je ne peux pas parler à la place de l’entraîneur.
  • –         Sincèrement…avez-vous été surpris par sa décision de ne pas vous convoquer ?
  • –         Ecoutez ! moi après tout, je respecte les décisions de l’entraîneur. Il est libre de choisir et il est le mieux placer pour savoir ce qu’il fait.
  • –         Mais vous ne m’avez pas répondu à ma question : avez-vous été surpris ?
  • –         Bien sur que j’ai été surpris, surtout que je joue et m’entraîne de manière régulière, mais il faut que vous sachiez que le premier et dernier mot revient à l’entraîneur et il faut le respecter. C’est ce que je fais.
  • –         Un dernier mot
  • –         Je souhaite bon courage à l’équipe nationale pour la prochaine rencontre et je salu le peuple algérien en général.
  •  
  • Ennahar/ Yacine A.
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!