Monde

Kenya : deux présumés « terroristes » abattus dans le nord-est

   Les deux hommes ont été abattus après avoir tenté de forcer un barrage dressé près de Mandera, localité frontalière de la Somalie, par les forces de sécurité, et un troisième occupant du véhicule est parvenu à s’enfuir, a annoncé lundi le chef de la police du canton de Mandera, Noah Mwivanda.

   "En arrivant au barrage (…) les terroristes n’ont pas obéi aux policiers leur ordonnant de s’arrêter et ont au contraire lancé trois grenades", déclenchant les tirs de la police, a déclaré M. Mwivanda à l’AFP.

   Selon le responsable policier, huit grenades ont été retrouvées dissimulées dans le véhicule. "Ceux qui ont été tués étaient des agents des (islamistes somaliens) shebab (…) et prévoyaient soit de mener des attaques meurtrières à la grenade (…) soit de transporter les grenades ailleurs", a-t-il expliqué.

   Les policiers ont ensuite dû affronter une foule en colère, les accusant d’avoir tué des innocents dont un "cheikh" (notable musulman) respecté. "Il est possible que le terroriste tué ait été connu des habitants, mais ces gens qui protestent ne savent pas dans quoi les coupables étaient impliqués auparavant", a réagi M. Mwivanda.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!