En direct

Khaled Bounedjma : Je me suis débarrassé de Anis Rahmani

  • Bounedjma était très affecté par les articles d’Ennahar, relatives aux doutes suscités par de nombreux moudjahidines concernant le passé de son père, Mohamed Bounedjma, dit ‘Errahdj’.
  •  
  • Lors d’une réunion, tenue mercredi passé, regroupant les membres du mouvement de redressement du Front national algérien (FNA), Bounedjma a déclaré qu’il s’était débarrassé de son ennemi juré qu’il a nommé, directeur du quotidien Ennahar, en attendant de se débarrasser de son second ennemi, Moussa Touati. Qu’il était venu à Aïn Defla, sa ville natale pour rendre visite à la tombe de son grand père le Ouali Sidi Moussa et y allumer une bougie et prier contre ses ennemis comme il l’avait fait lors de son pèlerinage à la Mecque.
  •  
  • Bounedjma a mis en garde les présents contre toute déclaration à la presse, qu’il a accusé de créer des fitna. Profitant de cette réunion des chefs des bureaux du centre de la coordination des enfants de Chouhada, tenue à l’hotel El Abbas dans la ville de Aïn Defla, afin d’avoir le soutien et la reconnaissance du statut de chahid à son père. Il distribua des déclarations sur l’honneur sur les moudjahidines, qui auraient niés les déclarations faites à Ennahar sous la pression et les menaces. Ces moudjahidines sont : Ahmed Moussa, Saâdouda Abdelkader et Ama Kouider.
  •  
  •  
  • Khaled Bounedjma : Moussa Touati est Mahboul (fou)
  •  
  •  
  • Khaled Bounedjma a accusé Moussa Touati de trahison et d’atteinte aux symboles de l’état algérien, lui promettant de le faire tomber de la tête du FNA très prochainement. Cette déclaration de Bounedjma est venue à l’issue des travaux de la réunion des membres du mouvement redresseur du FNA, tenue mercredi soir à l’hotel El Abbas à Aïn Defla. Selon lui, le parti de Touati ne pense qu’à l’argent, ajoutant que Moussa Touati était Mahboul (fou) et qu’il est temps pour qu’il soit écarté du parti afin de préserver la ligne tracée par le FNA à ses débuts, étant un des membres fondateurs.
  •  
  • Par ailleurs, le nommé Boukritaoui Ismaïl Mohamed, chef du mouvement des redresseurs du FNA, a déclaré que le bureau politique du mouvement qui s’est réuni le mois massé avait désigné Bounedjma comme président du mouvement à la place de Abdelkhalek Djilali qui a été démis de ses fonction suite à une correspondance du ministère de l’intérieur.
  •  
  • Ennahar/ Mohamed Benkribeâ

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!