Monde

Kiev espère la signature d'une nouvelle "trêve", les séparatistes menacent d'élargir l'offensive

   L’ex-président ukrainien Léonid Koutchma, qui représente Kiev dans ces négociations, a déclaré espérer la signature d’une nouvelle "trêve" samedi dans la capitale bélarusse.

   "Nous espérons signer samedi un document pour développer le mémorandum" signé en septembre, a déclaré M. Koutchma.  Les rebelles exigent eux que Kiev nomme un représentant "capable de mettre en œuvre les accords conclus", critiquant implicitement le choix de l’ex-président Koutchma.

   L’OSCE qui participe, de même que la Russie, aux pourparlers de paix a déclaré qu’un "document contraignant sur un cessez-le-feu immédiat et le retrait des armes lourdes de la ligne de contact" devrait être signé samedi dans la capitale bélarusse où avaient été conclu les accords de paix de base pour l’Est de l’Ukraine en septembre.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!