Monde

Koweït: les femmes font leur entrée au Parlement

  •    Les candidates libérales Aseel al-Awadhi et Rula Dashti, qui ont toute deux fait leurs études aux Etats-Unis, font partie des dix députés élus dans le troisième district électoral.
  •  
  •    Deux autres femmes avaient de fortes chances d’être élues dans d’autres districts.
  •  
  •    16 femmes figuraient parmi les 210 candidats en lice dans les cinq circonscriptions électorales qui élisent chacune dix députés.
  •  
  •    « C’est une victoire pour les femmes du Koweït et une victoire pour la démocratie koweïtienne. C’est un bond en avant », a affirmé à l’AFP Awadhi, âgée de 40 ans, titulaire d’un doctorat de l’Université du Texas et professeur de sciences politiques à l’Université de Koweït.
  •  
  •    Dashti, docteur en économie de l’Université John Hopkins des Etats-Unis et  présidente de la Société économique du Koweït, a été à la pointe du combat en faveur de l’égalité et des droits des femmes, qui représentent 54,3 % des 385.000 électeurs du pays.
  •  
  •    Massuma al-Mubarak, qui est entrée dans l’histoire en devenant la première femme ministre du Koweït, en 2005, était largement en tête dans son district, selon des résultats préliminaires, alors que le dépouillement se poursuivait dimanche matin.
  •  
  •    L’indépendante Salwa al-Jassar était en septième place dans sa circonscription.
  •  
  •    C’est la troisième fois que des femmes étaient candidates au Parlement depuis qu’elles ont été admises à se présenter aux élections en 2005. Lors des deux précédents scrutins, en 2006 et 2008, aucune femme n’avait été élue.
  •  
  •    Ces élections anticipées ont été convoquées après la dissolution du Parlement en mars par l’émir, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah, pour la troisième fois depuis mai 2006, en raison de querelles à répétition entre des législateurs et le gouvernement.
  •  
  •    Le Koweït, qui détient 10% des réserves pétrolières mondiales et produit 2,2 millions de barils/jour, compte 3,44 millions d’habitants, dont 2,35 millions d’étrangers qui n’ont pas le droit de vote.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP  
  •  

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!