En direct

L'ANP "sur le point de venir à bout définitivement du terrorisme"

 L’Armée nationale populaire (ANP) est sur le point de « venir à bout définitivement » du terrorisme, a affirmé jeudi à Bechar le Général de Corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP.

« Nous sommes au sein l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale, sur le point de relever le défi et de venir à bout définitivement du terrorisme, pour que sa place ne soit qu’aux oubliettes de l’histoire », a indiqué M. Gaïd Salah au deuxième jour de sa visite de travail et d’inspection à la 3ème Région militaire (RM) à Bechar.

 L’ANP œuvrera, également, sous les orientations du Président de la République, « à remporter l’enjeu de parachèvement de l’édification d’une armée nationale forte, moderne et dissuasive, dont l’épine dorsale n’est que sa ressource humaine consciente de sa dimension historique et nationale, qui opte pour la science et le savoir comme procédé, le travail laborieux et fructueux comme moyen et la sauvegarde de l’Algérie comme objectif et finalité », a-t-il ajouté.

« Chaque étape traversée par l’ANP, digne héritière de l’ALN dans divers domaines, grâce à Allah le Tout-Puissant, n’aurait pu être parachevée avec de tel ressort et distinction, sans efforts soutenus et persévérés, ni planification, ni réflexion perspicace et prévoyante, sans persévérance à la réussite, ni suivi permanent sur le terrain, sans dévouement et consécration de l’intérêt suprême de la patrie au-devant de toute considération », a-t-il affirmé.

 M. Gaid Salah et après avoir rappelé les grandes étapes parcourues sur le chemin du développement et de la modernisation, a mis l’accent sur « la ferme détermination du Haut Commandement de l’ANP à extirper le fléau du terrorisme de notre pays pour s’occuper de l’édification d’une armée forte et moderne, dont l’épine dorsale n’est que sa ressource humaine qualifiée et compétente ».

 Le Général de Corps d’Armée a assisté, au siège de Commandement du secteur opérationnel centre de Bordj Akid Lotfi, à un exposé présenté par le commandant dudit secteur, pour tenir ensuite une rencontre avec ses cadres et personnels, où il a prononcé une allocution à l’ensemble des éléments de la Région, à travers laquelle, il les a exhortés à suivre l’exemple de la génération de Novembre « qui a érigé l’épopée de notre Glorieuse Révolution de Libération » et à « s’exceller dans l’accomplissement de leurs missions pour la sauvegarde de la sécurité et la stabilité de l’Algérie ».

« A vrai dire, telles sont les valeurs historiques et révolutionnaires que je ne me fatigue jamais de les évoquer devant vous et devant tous les personnels militaires », a-t-il dit.

« Je ne vais point cesser de vous exhorter à les ancrer dans la mémoire et les imprégner dans les esprits, car c’est avec ces valeurs que la détermination des moudjahidine fut plus forte et plus véhémente pendant notre Glorieuse Révolution de Libération », a-t-il poursuivi.

« C’est de ces valeurs que puisent aujourd’hui les générations de l’indépendance, dont les personnels de l’ANP, digne héritière de l’ALN, tous les facteurs de la force motrice qui encourage à consentir davantage d’efforts pour l’Algérie », a-t-il dit, indiquant que « tel est le secret de la force des Algériens dévoués, à jamais, corps et âme au service de leur noble patrie contre toute éventuelle conspiration ».

 Au cours de sa visite, M. Gaïd Salah a procédé à l’inauguration et à la baptisation de quelques structures et posé la première pierre pour d’autres, et ce, avant qu’il ne procède à l’inspection d’un ensemble d’unités relevant du secteur opérationnel Centre de Bordj Akid Lotfi.

Au niveau de la garnison de Béchar et en compagnie du Général-Major Saïd Chengriha, Commandant de la 3e Région Militaire, le Général de Corps d’Armée a inauguré une caserne dédiée à l’une des unités de défense aérienne du territoire, baptisée à l’occasion au nom du Chahid « Zitouni Mohamed », et ce, en présence de la veuve du Chahid et des membres de sa famille, avant de leur rendre hommage en guise de reconnaissance aux grands sacrifices du Chahid et de tous les martyrs de la Glorieuse Révolution de Libération.

Par la suite, le Général de Corps d’Armée, a posé la première pierre d’un « très important » édifice médical en l’occurrence, l’Hôpital militaire régional universitaire, dont la capacité d’accueil s’élève à 342 lits et devant assurer les soins médicaux aux personnels de la Région et à leurs familles dans toutes les spécialités.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close