Monde

L'armée irakienne a tué près de 1.000 jihadistes à Mossoul

 Les forces spéciales irakiennes qui affrontent le groupe Etat islamique dans l’est de Mossoul ont tué près de 1.000 jihadistes mais le rythme des combats a diminué, l’ennemi, très mobile, se cachant parmi la population civile, a déclaré l’un des commandants des unités d’élite irakiennes, le général Abdoul Ghani al-Assadi.

 Six semaines après le début des opérations pour libérer la grande ville du nord de l’Irak, les forces irakiennes ont repris près de la moitié de la partie orientale, affrontant quartier après quartier les snipers, les kamikazes et les voitures piégées.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close