En direct

L'ASAL publie les premières images des satellites algériens Alsat-2B et Alsat-1B

L’Agence spatiale algérienne (ASAL) a publié le 25 octobre dernier les premières images des satellites algériens récemment mis en orbite depuis l’Inde, Alsat-1B et Alsat-2B.
Les images satellites concernent la ville d’Oran (Port, stade), la wilaya d’Ouargla (centre-ville, Le Ksar, exploitation agricole et le sud), la wilaya de Skikda, les villes françaises de Saint-Denis et Paris, la wilaya de Illizi (Djanet), la ville américaine de Boston ainsi que l’aéroport britannique de Portsmouth.
L’ASAL explique donne des précisions sur l’évolution de ses récents projets spaciaux:

Les opérations de mise à poste, de tests en orbite et de réception des premières images des satellites d’observation de la terre Alsat-2B, à haute résolution et Alsat-1B à moyenne résolution se sont déroulées dans de très bonnes conditions au niveau des segments sols de contrôle, de commande et de réception, de Ouargla et d’Oran .
Ces opérations ont été menées par nos ingénieurs en toute autonomie ce qui constitue ; une avancée dans la maitrise d’un maillon supplémentaire du large spectre des technologies spatiales.
En effet, après le lancement réussi le 26 septembre dernier des satellites Alsat-1N, Alsat-2B et Alsat-1B et les premiers signaux de ces derniers reçus, nos équipes ont entamé la phase de mise à poste et de tests en orbite selon le processus suivant :
Pour Alsat-1B et Alsat-2B :
– Allumage de tous les équipements des satellites.
– Transfert d’orbite.
– Tests des équipements embarqués (ordinateur de bord, caméra, GPS, Batterie, panneau solaire, propulseur, etc. …)
– Vérification et tests du fonctionnement global.
– Réglage de l’orbite Alsat-2B à 180° d’Alsat-2A.
– Réception des premières images.
– Traitements préliminaires, calibration et mise en conformité des images.
Pour ce qui est du nanosatellite Alsat-1N dont les missions revêtent un caractère expérimental scientifique et technologique et qui sera exploité par nos chercheurs en collaboration avec leurs homologues britanniques, la phase de mise à poste qui se poursuit a déjà abouti à la mise en marche de tous les systèmes de la mission (énergie, ordinateur de bord et transmission) et au basculement du satellite en mode de fonctionnement nominal.
L’équipe algérienne responsable des opérations d’Alsat-1N depuis la station de contrôle du Centre de Développement des Satellites à Oran, a réalisé avec succès les premiers tests sur la charge utile de cellules solaires à couche mince, ayant permis d’en valider le bon fonctionnement.
Les tests de bon fonctionnement sur les deux autres charges utiles d’Alsat-1N, que sont la camera expérimentale d’observation de la terre et le mat télescopique rétractable, se poursuivent avant le démarrage de l’exploitation de leurs données par nos équipes de chercheurs.
Quant aux premières images acquises par Alsat-2B (Oran, Skikda, Ouargla et Paris) et Alsat-1B (Djanet et Boston), répondent aux spécifications techniques requises, sur les plans géométrique et radiométrique.
Enfin, nos équipes de traitement et d’analyses d’images sont actuellement mobilisées autour de la préparation avant la fin de l’année 2016 d’un Atelier National ALSAT – Utilisateurs.
Cette manifestation offrira à l’ensemble des utilisateurs nationaux l’opportunité de prendre connaissance des nouvelles capacités et de contribuer avec l’ASAL à la mise en œuvre d’un plan optimal d’exploitation de nos systèmes spatiaux au bénéfice du développement durable et du renforcement de la Souveraineté Nationale.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close