En direct

L'interconnexion des opérateurs de téléphonie fixe et mobile entre en vigueur (ARPT)

L’interconnexion des opérateurs de téléphonie fixe et mobile opérant sur le marché algérien a été validée par une décision de l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT) rendue publique sur son site web.

    C’est dans le cadre d’un marché ouvert à la concurrence que le principe d’interconnexion, au sens strict, permet le raccordement des réseaux ouverts au public afin de permettre à l’ensemble de leurs abonnés respectifs de communiquer librement entre eux’, ajoute l’Arpt.

  Sur le plan économique, ce concept a pour principal but de rendre la concurrence effective sur le marché des télécommunications, une mesure prévue par l’article 25 de la loi 2000-03 du 05 août 2000 fixant les règles générales relatives à la poste et aux télécommunications qui à l’instar de toutes les législations du monde impose aux opérateurs l’obligation d’interconnexion.

   De ce fait, les opérateurs sont tenus selon la disposition précitée de la loi, de donner droit « dans des conditions objectives, transparentes et non discriminatoires », aux demandes d’interconnexion émanant des autres opérateurs, précise l’Arpt.

  Chacun d’eux publie à cet effet chaque année à destination de ses concurrents, conformément à ladite disposition légale, une offre tarifaire et technique d’interconnexion précisant les modalités de cette interconnexion et les tarifs des divers services d’interconnexion qu’il fournit pour donner corps à cette obligation.

  L’article 25 de la loi 2000-03 poursuit que préalablement à la publication par chacun des opérateurs de son offre tarifaire et technique, cette dernière contenue dans un catalogue dit « d’interconnexion doit être approuvée par l’Autorité de régulation dont c’est au demeurant l’une des missions légales ».

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close