Monde

L'Iran proteste contre l'arrestation de neuf de ses enseignants aux Emirats

L’Iran a convoqué le chargé d’affaires des Emirats arabes unis à Téhéran pour protester contre l’arrestation de neuf enseignants iraniens dans ce pays, a rapporté lundi l’agence officielle Iran.

  Téhéran a protesté contre l’arrestation des enseignants iraniens et a demandé leur libération, selon Irna.

  Un responsable émirati a justifié ces arrestations en affirmant que le permis de travail de ces enseignants était valable dans l’émirat de Dubaï et pas dans celui d’Abou Dhabi.

  Téhéran affirme au contraire que les enseignants iraniens travaillaient régulièrement à Abou Dhabi depuis des années.

  Selon l’agence Fars, 13 enseignantes iraniennes ont également été convoquées par la justice émiratie et courent elles aussi le risque d’être arrêtées. Mais un porte-parole du ministère iranien de l’Education a démenti cette information, selon l’agence Irna.

   L’Iran, dont la population est majoritairement chiite, possède une dizaines d’écoles aux Emirats arabes unis où vit une importante communauté iranienne.

   L’Iran a envoyé cette année 450 enseignants dans différents pays à travers le monde pour travailler dans des écoles iraniennes.

Afp 

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!